Archives : mai 2021

Méprise porte de Charenton

Sur le relevé des communications téléphoniques reçues à la Préfecture de police du 20 au 26 août 1944 on peut noter cet appel du 22 août à 17h30 :  –  du 12ème : en prêtant main forte à F.F.I en difficulté rue de Charenton, deux gardiens de la paix ont été tués; un brigadier …

Lire la suite

Des traces dans Paris

La capitale s’apprête à fêter dignement le 70ème anniversaire de sa libération. Le Musée Carnavalet,  la Mairie de Paris et le Musée du général Leclerc/Libération de Paris/Jean Moulin présentent de belles expositions à partir de documents d’archives, la Préfecture de police rendra hommage à ses policiers dans la Cour du 19 août, les Fusillés de …

Lire la suite

Extrême confusion rue des Morillons

La plus grande confusion règne dans les rues de Paris durant ces journées folles. Les informations les plus contradictoires circulent. Comment trier le vrai du faux ? La Préfecture de police reçoit énormément d'appels, certains anonymes. Le standardiste fait de son mieux pour transmettre les demandes de secours, pour vérifier les dires de son …

Lire la suite

La prise du Sénat

Le 25 août 1944 pour réduire le nid de résistance du Palais du Sénat et des Jardins du Luxembourg, les F.F.I du colonel Fabien et les soldats de la 2ème Division blindée du général Leclerc devront livrer une dure bataille. L'état-major de la Luftwaffe pour le tout le Front de l'ouest  s'est installé dans …

Lire la suite

Les frères Zagrodski

Le 10 août 1944, à 8h30, le lieutenant Michel Zagrodski chef du 1er peloton du 4ème escadron du 12ème RCA s'engage sur la départementale 20 vers le Sablon, Mézières sous Ballon et Dangeul. Il est à l'avant-garde du sous groupement Minjonnet du GTL (pour les abréviations, se reporter à cette page l'organigramme de la …

Lire la suite

Le capitaine Fontaine

Au mois d'août 2012 disparaît, à l'âge de 89 ans, un homme bien mystérieux : Jean Hournat. Peu avant il s'était confié à ses deux amis Angelo Bottelli et Marc Scussel, leur avait confié une sacoche de cuir remplie de documents anciens, et leur avait raconté l'histoire du capitaine Fontaine, résistant de la première …

Lire la suite

Le pari de la rue Scipion

Il s’appelait David, elle s’appelait Bérengère. Il habitait 3, rue Scipion, elle 68, boulevard Saint-Marcel. Il était gardien de la paix à la Préfecture de police, elle travaillait au Ministère des Finances. Elle fumait parfois une cigarette à la fenêtre de son appartement qui donnait dans la rue Scipion… Ils ont lié connaissance. Au printemps …

Lire la suite

Charles – Août 1944, mes souvenirs de gavroche

Je voudrais dédier ces quelques souvenirs à mon père, chef de peloton de la Défense passive au poste de secours du 144, rue de Vanves dans le 14ème, le quartier Plaisance, lui qui, réfractaire du STO (1), n'a pas hésité à distribuer des tracts incitant les soldats allemands à déserter, en les glissant dans …

Lire la suite

Journées sanglantes à Rueil-Malmaison

18 août 1944, une explosion retentit avenue Paul-Doumer à Rueil-Malmaison. Un homme a lancé une grenade dans l’enceinte de la caserne Guynemer, cantonnement des Allemands depuis juin 1940. On relève neuf morts parmi les soldats. Les Rueillois sont les premiers surpris. Si la commune a cruellement souffert lors de l’invasion allemande de 1870, elle …

Lire la suite

Les cloches de Saint-Germain-de-Charonne

La famille Devanz s’installe vers 1850 dans le quartier de Charonne qui sera rattaché à Paris en 1860 par Napoléon III. Les grands-pères sont artisans ébénistes rue des Haies et demeurent rue des Orteaux. Jean Devantz, son père, sa mère et ses quatre frères habitent pendant l’occupation 125, rue de Bagnolet. C’est à la …

Lire la suite