La Libération de Paris 19-25 août 1944

Le repli élastique

Frédéric Noëllet, fils d’un Fort des Halles, est comptable au pavillon B.O.F (beurre, œufs, fromage) et habite Les Pavillons-sous-Bois à environ une quinzaine de kilomètres au nord-est de Paris. D’une nature très curieuse et amoureux des vieilles inscriptions des rues de Paris, il fréquente assidument le Musée Carnavalet et effectue des relevés (écussons, escaliers) …

Lire la suite

Rue Dalayrac, au dernier tilleul…

L’Allemagne des années 20 connait d’immenses difficultés. Le Traité de Versailles, en plus de lui imposer le paiement de dommages de guerre, l’a amputée d’environ 14% de son territoire et de 10% de sa population. La République de Weimar doit faire face à des tentatives de putsch de tous bords dont celui d’un nouveau …

Lire la suite

Crime de guerre à Vigneux-sur-Seine

3 septembre 1939, la France et l’Angleterre déclarent la guerre à l’Allemagne qui vient d’envahir la Pologne. René Bordier, trente-cinq ans, est mobilisé et rejoint le 56ème Régiment d’artillerie laissant derrière lui à Montgeron sa femme Suzanne et ses deux enfants Jean et Monique. Commence alors ce que le journaliste et écrivain Roland Dorgeles baptisera …

Lire la suite

Les souvenirs de guerre de Michel

Michel Pommereau a sept ans en août 1944. Son père est prisonnier au stalag VI D de Hagen en Westphalie, sa mère Suzanne tient la boulangerie familiale 101, avenue de la République à Fontenay-sous-Bois. Les lettres et les colis sont rares et censurés, mais Pierre a réussi à faire parvenir à son fils un …

Lire la suite

L’inconnue du boulevard Diderot

Ce samedi 19 août 1944 les Allemands qui sillonnent les rues à proximité de la gare de Lyon semblent particulièrement nerveux. Il est vrai que depuis une semaine la capitale connait une forte vague de chaleur, les nuits sont lourdes, le thermomètre flirte quotidiennement avec le 30°. Mais tôt ce matin, alors qu'ils avaient …

Lire la suite

Extrême confusion rue des Morillons

La plus grande confusion règne dans les rues de Paris durant ces journées folles. Les informations les plus contradictoires circulent. Comment trier le vrai du faux ? La Préfecture de police reçoit énormément d'appels, certains anonymes. Le standardiste fait de son mieux pour transmettre les demandes de secours, pour vérifier les dires de son …

Lire la suite

Rencontre avec les auteurs de « La 2ème DB dans la Libération de Paris »

Alain et Laurent sur la place de l'Hôtel de Ville Alain Eymard, 64 ans, retraité de la RATP, et Laurent Fournier, 56 ans, technicien Air-France, viennent de faire paraître le résultat de vingt années de recherches : La 2ème DB dans la libération de Paris (Histoire et Collections 2009-2010). Passionnés d’histoire depuis leur enfance, ils …

Lire la suite

Le tueur de la Gare de Lyon

Dans le quartier de la gare de Lyon la tension monte le vendredi 18 août quand, dans la soirée, un aide cuisinier allemand du "Paris Lyon Palace" est blessé par balle à la tête par un inconnu qui s'enfuit aussitôt. Des soldats allemands accompagnés d'employés de la Reichbahnof se répandent dans les rues et …

Lire la suite

La barricade du square Viviani

Le 19 août 1944 au matin, environ trois mille policiers devançant les ordres du Comité parisien de libération pénètrent dans la Préfecture, Ile de la Cité. Le Préfet Bussière et quelques uns de ses directeurs sont arrêtés. Boucher, responsable du N.A.P (Noyautage de l'administration publique) prend possession de la caserne au nom du général …

Lire la suite

Choisy le Roi, un crime des NSKK

En banlieue parisienne, où la présence des troupes allemandes est moins dense, les F.F.I commencent à s'emparer des Mairies dès le 17 août et y installent des Comités Locaux de Libération, chargés de prendre en main l'administration de la commune après avoir chassé les équipes précédentes. Celui de Choisy le Roi envoie treize soldats …

Lire la suite