Archives : Témoignages

Le pari de la rue Scipion

Il s’appelait David, elle s’appelait Bérengère. Il habitait 3, rue Scipion, elle 68, boulevard Saint-Marcel. Il était gardien de la paix à la Préfecture de police, elle travaillait au Ministère des Finances. Elle fumait parfois une cigarette à la fenêtre de son appartement qui donnait dans la rue Scipion… Ils ont lié connaissance. Au printemps …

Lire la suite

Emma – Mon frère Rémy avait dix-sept ans

Groslay, 3 septembre 2006 Cour de la Mairie, le monument aux morts. Guy Dumont, président du Comité des fêtes et responsable du service communication de Deuil la Barre, célèbre le soixante-deuxième anniversaire de la libération de la commune. "Souvenons-nous, il y a soixante-deux ans, le dimanche 27 août 1944 dans l'après midi, les premiers …

Lire la suite

Suzanne – L’abbé Lepinay fait évacuer l’église

Mardi 15 août 1944 …. nous sentions que la libération était proche et nous avions passé notre après midi à confectionner des guirlandes tricolores en vue de pavoiser nos maisons. Vers 17h00 nous sommes allés à l'Eglise Sainte-Marguerite pour assister aux vêpres comme il était de coutume le jour de l'Assomption. Durant la cérémonie …

Lire la suite

Denis – Le tireur intérimaire de l’Hôtel de Ville

Denis Lebard faisait partie des quelque quatre cents jeunes gens qui, aidés par les employés municipaux, ont occupé, dit-il, l’Hôtel de Ville dès le 18 août 1944 au matin (*). Depuis le soixantième anniversaire de la Libération de Paris il tente, avec beaucoup de difficultés, de rétablir cette vérité. Selon lui diverses personnalités de …

Lire la suite

La libération de Versailles vue par un enfant de 10 ans

François Laloë n’a que dix ans en août 1944 mais ses souvenirs sont très précis. Les événements l’ont empêché de quitter Versailles contrairement aux années précédentes. Que le temps est long depuis le débarquement ! Chacun suit comme il le peut la progression des Alliés sur une carte. On raconte qu’un motocycliste américain s’est aventuré sur …

Lire la suite

Crime de guerre à Vigneux-sur-Seine

3 septembre 1939, la France et l’Angleterre déclarent la guerre à l’Allemagne qui vient d’envahir la Pologne. René Bordier, trente-cinq ans, est mobilisé et rejoint le 56ème Régiment d’artillerie laissant derrière lui à Montgeron sa femme Suzanne et ses deux enfants Jean et Monique. Commence alors ce que le journaliste et écrivain Roland Dorgeles baptisera …

Lire la suite

Les souvenirs de guerre de Michel

Michel Pommereau a sept ans en août 1944. Son père est prisonnier au stalag VI D de Hagen en Westphalie, sa mère Suzanne tient la boulangerie familiale 101, avenue de la République à Fontenay-sous-Bois. Les lettres et les colis sont rares et censurés, mais Pierre a réussi à faire parvenir à son fils un …

Lire la suite

Françoise – Les carnets de mon père

A l’instar de Claude Roy (Les yeux ouverts dans Paris insurgé) ou de Jean-Paul Sartre (Un promeneur dans Paris insurgé), Roger a sillonné la capitale du 15 au 25 août 1944. Il a ramené de ses expéditions, parfois dangereuses, toujours curieuses, ces notes retrouvées par Françoise, sa fille aînée, en 1993 après son décès. …

Lire la suite

Françoise – Les carnets de mon père – 15 Août 1944

Depuis quelques jours les événements militaires semblent se précipiter ; des rumeurs circulent sur la présence d’éléments blindés alliés à moins de 100 kms de Paris. Nous n’avons plus ni métro, ni gaz, ni électricité. Paris est calme mais ce matin la police s’est mise en grève ; les cheminots le sont depuis 24 heures.  20h00 : …

Lire la suite

Françoise – Les carnets de mon père – 18 Août 1944

Il est impossible d’avoir du pain dans notre quartier et l’on ne peut faire de cuisine.  11h30 : Je rencontre ma voisine Madame Reuter et nous décidons de partir en vélo à la recherche de pain ; périple par les boulevards de ceinture, rien à la Porte d’Italie, Porte d’Ivry, Porte de Charenton, Porte Dorée, Porte …

Lire la suite