Archives : mai 2013

L’Unijambiste de la Préfecture de police

3unijambiste Doisneau a immortalisé le personnage que l'on voit ici devant un canon pris à l'ennemi par les F.F.I de la barricade du "Carrefour de la Mort" et tiré dans la cour de la Préfecture de Police pour en assurer la défense. Cette fameuse barricade était érigée à l'angle des boulevards Saint-Germain et Saint-Michel et …
Lire la suite

La Caserne Prince Eugène, une forteresse

3republique Edifiée en 1854 à l'emplacement du Diorama construit par Daguerre, pionnier de la photographie, la caserne Prince Eugène s'ouvre par un large portail sur la place de la République et, en 1939, abrite le 3ème Bataillon de la Garde sous les ordres du commandant Vérines dont elle porte aujourd'hui le nom. Ce chef d'escadrons …
Lire la suite

Oissery, un dommage collatéral ?

3oissery Comme je l'ai évoqué en préambule, il n'est pas question ici d'aborder les aspects politiques de la Libération de Paris et les polémiques qui s'ensuivirent mais d'évoquer simplement la mémoire de ces hommes et de ces femmes qui furent tués lors des combats de l'insurrection. Certains participants à l'affaire dont je vais parler déclarèrent …
Lire la suite

La fête est finie, l’attaque de l’aérodrome du Bourget

3bourget Le 26 août 1944 au soir les flonflons de la folle liesse qui s'est emparée de Paris sont recouverts par le bruit assourdissant du dernier bombardement vengeur de la Luftwaffe. J'ai relevé deux cent cinquante victimes et les journaux parleront de plus de neuf cents blessés (voir l'épisode). Le général Leclerc, qui a été …
Lire la suite

Le secouriste des Batignolles

4touche 25 août 1944, début de l'après midi … les combats font rage autour de la place de la Concorde. Un détachement d'infanterie de la 2ème Division blindée du général Leclerc investit l'hôtel Meurice, rue de Rivoli, et capture le général von Chotitz, commandant le Grand Paris. Des chars tentent de réduire la résistance de …
Lire la suite

Le secouriste des Batignolles – Partie 2

4touche Mardi 22 août : Arrivée au comité à 8h30. 10h00 : Un convoi de dix camions allemands descend la rue du Rocher. Attention ! Non, pas de casse. 11h35 : Partons annexe mairie. Rien de spécial. 13h00 : La rue est barrée en bas de chez nous au pont des Batignolles, rue Boursault, à …
Lire la suite

Le secouriste des Batignolles – Partie 3

4touche Vendredi 25 août : Les troupes blindées du général Leclerc, 30 000 hommes (*), poussent en direction du pont de Sèvres. Ils demandent à ceux qui entrent par la porte d'Orléans de tâcher de les rejoindre. (*) environ 16 000 hommes 0h15 : D'instant en instant, on attend le gros des forces américaines. On entend …
Lire la suite

Le garage de la rue d’Alésia

3alesia Rue d'Alésia, dans le 14ème arrondissement, deux plaques près du numéro 122, le 22 août 1944. L'annuaire des PTT de 1942 indique qu'il y avait là un garage, le garage Alésia (téléphone Vaugirard 00.72). Le mardi 22 août, vers 14h00, un camion du régiment 2/13 de la Luftwaffe, en provenance de Chaumont, vient récupérer des …
Lire la suite

Les policiers dans la bataille

3prefecture Dimanche 13 août 1944 : les Allemands désarment les gardiens de la paix des commissariats de Saint-Denis et d’Asnières. Tandis que le directeur de la Police municipale Emile Hennequin parlemente avec les autorités d’occupation, les policiers reçoivent l’ordre de disparaître dans la nature pour échapper à de nouvelles arrestations. Les Allemands reviennent sur leur …
Lire la suite

Les policiers dans la bataille – 15 au 19 Août 1944

3prefecture Mardi 15 août 1944 En fin de soirée une fusillade éclate près d'un garage de la Porte d’Orléans,  le gardien de la paix Louis Brelivet, 28 ans, est mortellement atteint d’une balle au coeur. Mercredi 16 août   Les gardiens Marcel Douret, 31 ans, et Bernard Gante, 36 ans, sont fusillés à la Cascade …
Lire la suite