La Libération de Paris 19-25 août 1944

A mon oncle

GL1 Que reste-t-il de mon oncle Georges Loiseleur que je n’ai « connu » que sept semaines ? Quelques  photographies d’avant-guerre que nous conservons précieusement, une plaque commémorative 17, quai des Grands-Augustins au pied de l’ancien Hôtel de Luynes où Racine habita en 1658 et une plaque de rue à Vaux-sur-Seine où il repose près de ses parents. …
Lire la suite

Les P.C de l’insurrection

PCcartepetite Dès le lendemain de la Libération des Paris des plaques commémoratives sont apposées sur les murs de la capitale. Elles remplacent souvent une première inscription éphémère, une croix ou un bouquet de fleurs. La démarche est spontanée. Les Parisiens rendent hommage à leurs combattants. Vient ensuite le temps des plaques demandées par les autorités …
Lire la suite

Des traces dans Paris

traces7 La capitale s’apprête à fêter dignement le 70ème anniversaire de sa libération. Le Musée Carnavalet,  la Mairie de Paris et le Musée du général Leclerc/Libération de Paris/Jean Moulin présentent de belles expositions à partir de documents d’archives, la Préfecture de police rendra hommage à ses policiers dans la Cour du 19 août, les Fusillés de …
Lire la suite

Le commandant du Gross-Paris

VC1 Il y a quelques semaines j’ai été contacté par Timo Von Choltitz, le fils du général commandant le Gross-Paris pendant l’insurrection. Préparant un livre à l’occasion du 70ème anniversaire de la Libération de Paris, il était à la recherche de portraits du consul de Suède, Raoul Nordling, et du président du Conseil municipal de Paris, …
Lire la suite

Les souvenirs de guerre de Michel

JCP1 Michel Pommereau a sept ans en août 1944. Son père est prisonnier au stalag VI D de Hagen en Westphalie, sa mère Suzanne tient la boulangerie familiale 101, avenue de la République à Fontenay-sous-Bois. Les lettres et les colis sont rares et censurés, mais Pierre a réussi à faire parvenir à son fils un …
Lire la suite

Fusillé mais bien vivant !

AB1 Samedi 19 août 1944, 7h00 du matin, hôtel Moderne 19, rue Duvivier à Paris 7ème. Le gardien de la paix Armand Bacquer, 24 ans, glisse son arme de service dans la poche de son costume civil, embrasse sa femme Jeanne et sort. Il a un rendez-vous très important devant la Basilique Sainte-Clothilde, de l’autre …
Lire la suite

Le repli élastique

FNoelletportrait Frédéric Noëllet, fils d’un Fort des Halles, est comptable au pavillon B.O.F (beurre, œufs, fromage) et habite Les Pavillons-sous-Bois à environ une quinzaine de kilomètres au nord-est de Paris. D’une nature très curieuse et amoureux des vieilles inscriptions des rues de Paris, il fréquente assidument le Musée Carnavalet et effectue des relevés (écussons, escaliers) …
Lire la suite

Eliane, rescapée du bombardement du 26 août

noellet_11 Henri Noëllet, 33 ans, son épouse Denise, 31 ans, et leurs deux enfants Eliane, 7 ans, et Roland, 22 mois, habitent 51, rue des Francs-Bourgeois dans le Marais, au  6ème étage. Cet immeuble moderne, un des premiers à avoir été construit en béton armé, abrite en rez-de-chaussée la boulangerie Verchère et un salon de …
Lire la suite

Arthur, le Chevalier de la Croix de Lorraine

GPvignette La famille Pommier habite à Vincennes, un grand appartement situé 12, rue du Commandant Mowat. Le père, ancien mineur, est tourneur sur verre. Il y a cinq enfants, Aurélie, Louise, Gustave, Roger et Roland. La vie n’est pas facile. Gustave, né le 1er octobre 1918, est réputé pour son « caractère », il ne se laisse pas …
Lire la suite

Les coiffeurs de septembre

coiffeur11 Odette, 22 ans, a eu un enfant d’un sous-officier de l’armée d’occupation. Elle couche avec tout le monde et rapporte aux Allemands ce qu’elle apprend de ses amants français. Elle est responsable de plusieurs arrestations suivies de déportations. En conséquence elle doit être liquidée ! Femme de mauvaise vie et traître à la Patrie ! Sera-t-elle …
Lire la suite