La Libération de Paris 19-25 août 1944

Vivent les vacances !

eco01 Début juillet 1944 les Alliés qui piétinent en Normandie lancent de nombreux bombardements sur la région parisienne afin de désorganiser la montée au front de troupes allemandes fraiches. Le Conseil municipal encourage ceux qui le peuvent à envoyer leurs enfants en province. Des trains spéciaux sont affrétés dans les gares parisiennes. gare d'Austerlitz Mais …
Lire la suite

Tous à l’Hôtel de Ville !

hdv02 Au mois d’août 1944 l’Hôtel de Ville de Paris devient le centre principal et le symbole de l’insurrection à l’heure où il s’agit de chasser l’Allemand qui occupe la capitale depuis quatre ans. Ses murs en portent encore les traces. Beaucoup de monde défilera dans ce bâtiment édifié en 1533 sur les ruines de la Maison des …
Lire la suite

Leur plus beau rôle !

CF01 Palais-Royal le 19 août 1944 : la modeste barricade composée de quelques chaises et de sacs de sable érigée en toute hâte devant la Comédie française doit faire sourire quelques combattants FFI. Les Allemands, de leur côté, ne sont guère impressionnés. Jean Desailly et François Perrier, bien que la trouvant inutile, aident à la construire …
Lire la suite

Qu’est-ce qu’ils m’ont mis…

MP01 La famille Michaud s’est installée 109, avenue Gambetta près de la mairie du 20ème arrondissement, au sixième étage d’un immeuble bourgeois après avoir quitté le trois-pièces en HBM (habitation à loyer modéré) de briques rouges de la rue de Ménilmontant. Alfred le père est coupeur dans une grande maison de confection de costumes pour homme.  …
Lire la suite

L’Usine à gaz de Gennevilliers

CF01 Le 19 août 1944 les soldats allemands se montrent bien nerveux dans les rues de Gennevilliers, commune industrielle de 25 000 habitants située à 7 kilomètres au nord-ouest de Paris qui abrite de nombreuses usines bombardées à six reprises pendant l’occupation. Leur important Pi-Park (Pionier-Park ou parc de matériel) installé sur l’actuel port de Gennevilliers …
Lire la suite

La chronique de Charles Jacquelin

cj001 Médecin spécialiste, le docteur Charles Jacquelin était installé 15, Place du Panthéon au 1er étage. Il y habitait avec son épouse Jacqueline née en 1900 et ses deux filles Denise, à l’époque quatorze ans, et Marie-Claire, treize ans. Né en 1888, Charles avait alors cinquante-six ans. Après son service militaire (deux ans) il avait fait …
Lire la suite

A la gare Montparnasse

lam01 25 août 1944, 9h30, un bruit de chenilles sur les pavés de la place de Rennes bientôt couvert par les clameurs de la foule. Un immense convoi blindé venant du boulevard Montparnasse emprunte la rue de Rennes tandis qu’une quarantaine de véhicules légers stationnent quelques minutes avant de prendre la rampe d’accès à la …
Lire la suite

La 5ème colonne

5c01 L’expression « La 5ème colonne », désignant un ennemi infiltré prêt à prendre à revers les troupes régulières ou à saper de l’intérieur un état, aurait été utilisée pour la première fois pendant la Guerre d’Espagne lors du siège de Madrid quand quatre colonnes de Nationalistes se dirigaient vers la capitale. La radio franquiste annonça qu’une cinquième …
Lire la suite

La libération du 20ème

20a1 La présence allemande reste relativement discrète pendant l’occupation dans cet arrondissement populaire de l’Est parisien comprenant les quartiers Belleville, Saint-Fargeau, Père-Lachaise et Charonne. Il n’y a ni bureaux cossus ni hôtels de luxe. La Feldgendarmerie a réquisitionné un immeuble rue du Capitaine-Marchal, les Services de l’Intendance font travailler l’Usine d’optique et de mécanique de …
Lire la suite

La libération du 13ème

13e01 Le 12 août 1944 la nouvelle se répand comme une traînée de poudre : les Allemands évacuent la Salpêtrière ! Et effectivement les jours suivants le ballet d’ambulances et de camions est incessant aux abords de l’hôpital qui avait été réquisitionné en juin 1940. En revanche la présence de gros chars sur le terre-plein du quai de Bercy …
Lire la suite