Archives : mai 2017

Jérôme – La « grande rigolade » – 22 Août 1944

A dix heures, je fus réveillé par Brondin. le siège de la Préfecture de police … (lire l'épisode) – Mon vieux, ça barde dur à la Préfecture de Police. Les Boches ont attaqué deux fois ce matin. Il y a une douzaine de chars Tigre et des automitrailleuses dans les rues. Ca n’arrête pas …

Lire la suite

Jérôme – La « grande rigolade » – 23 Août 1944

La matinée du lendemain ne fut pas de tout repos. Ca bardait dur et à chacune de nos missions nous essuyions des coups de feu. Les Boches commençaient à s’énerver et les environs du Palais Bourbon, le boulevard St Germain (entre la Seine et le boulevard Raspail), la rue de Solferino et le quai …

Lire la suite

Jérôme – La « grande rigolade » – 24 Août 1944

Le lendemain matin, grand branle-bas. Les Américains sont, paraît-il, aux portes de Paris. La Mairie du 7ème étant le plus solide bastion de la Résistance du quartier (sic), les Allemands ont décidé de l’attaquer en masse. Brondin est dans ses petits souliers. – Les gars, on peut pas rester là. On va juste laisser …

Lire la suite

Jérôme – La « grande rigolade » – 25 Août 1944

Dès l’aube la fusillade commence. On a du mal à penser que c’est la guerre. L’atmosphère est plutôt celle d’une grande kermesse, d’un quatorze juillet. Cette fois les drapeaux sont bien accrochés aux fenêtres et non seulement des français mais des anglais, des américains, des russes et même des belges. Le peuple de Paris …

Lire la suite

Françoise – Micheline, une fille de France

Au cours de la bataille d'Oissery (lire l'épisode) deux infirmières, Micheline et Jeanine, ont été miraculeusement épargnées et emmenées vers l'Est par les Allemands en retraite. Françoise Vasseur-Rouquette, la fille de Micheline, a voulu expliquer à ses petits-enfants qui était leur grand-mère. Voici quelques extraits de son texte dont vous trouverez la version intégrale …

Lire la suite

Rubrique des faits divers

Les journaux de la libération rendent largement compte des combats et de l’héroïsme des Parisiens pendant l’insurrection. Mais faute de place, le papier étant rationné, ils ne peuvent assurer la rubrique des faits divers. Accidents de la circulation, suicides, morts suspectes, vols, viols, meurtres, etc. il y a pourtant de quoi remplir des colonnes. Les …

Lire la suite

L’homme qui tombait à pic.

Cette célèbre photo a été prise le 30 août 1944 par Bert Brandt dans les rues de Paris. On y voit le correspondant de guerre américain Thomas H. Wolf assis auprès d’une jeune fille, le bras en écharpe. La légende, qui se veut humoristique, indique qu’il l’a probablement séduite en lui offrant une balade …

Lire la suite

La libération de Versailles vue par un enfant de 10 ans

François Laloë n’a que dix ans en août 1944 mais ses souvenirs sont très précis. Les événements l’ont empêché de quitter Versailles contrairement aux années précédentes. Que le temps est long depuis le débarquement ! Chacun suit comme il le peut la progression des Alliés sur une carte. On raconte qu’un motocycliste américain s’est aventuré sur …

Lire la suite