Archives : mai 2014

Fusillé mais bien vivant !

AB1 Samedi 19 août 1944, 7h00 du matin, hôtel Moderne 19, rue Duvivier à Paris 7ème. Le gardien de la paix Armand Bacquer, 24 ans, glisse son arme de service dans la poche de son costume civil, embrasse sa femme Jeanne et sort. Il a un rendez-vous très important devant la Basilique Sainte-Clothilde, de l’autre …
Lire la suite

Le combattant du petit bonheur

3boudard Le jeune Alphonse, 19 ans à peine, habite dans le 13ème arrondissement ; il quitte l'imprimerie où il travaille pour s'enrôler dans un maquis du Centre puis remonte à Paris à la veille de l'Insurrection et rejoint un groupe de F.F.I de l'O.C.M (Organisation civile et militaire). Le 19 août, avec ses camarades, il …
Lire la suite

Guet-apens Porte Maillot

3boulogne Ce mercredi 16 août 1944 vers 11h00 le temps est couvert. Un orage ne devrait pas tarder à éclater. Trois groupes de F.F.I ont rendez-vous, près de la porte Maillot, avec le capitaine "Jack" ou "Jacques" de l'Intelligence Service. Ils sont entrés en contact avec lui grâce à Wigen Nercessian, agent du réseau Marco …
Lire la suite

Les combats de la place de la Concorde

3rivoli Le général von Choltitz a installé son P.C de commandement à l'hôtel Meurice, rue de Rivoli. Le Ministère de la Marine, l'hôtel Crillon, le Jardin des Tuileries sont fortement tenus par la garnison allemande à présent sous ses ordres pour assurer la défense de Paris. La place de la Concorde représente donc un nid …
Lire la suite

La femme qui riait

3femmeriait Avenue d'Italie, là où se trouve aujourd'hui une succursale du Printemps … une esplanade de béton … des lettres énormes … Manufrance … Champion que sais-je … c'était, avant, une suite d'immeubles lépreux. De l'un d'eux on avait, paraît-il, tiré sur les Alliés … sur les FFI au milieu de la foule. C'est au …
Lire la suite

Visages de la Libération de Paris

evisages1 La pasionaria La secouriste Le vieux parisien Le "truand" Le guérillero Le "Fifi" et le GI La chef de la barricade Le prêtre Le policier La cantinière Le gavroche La petite main des barricades Le crieur de journaux L'officier de la 2ème DB Le vaincu Le reporter américain Le collabo La tondue L'amazone Le …
Lire la suite

La douleur d’une mère

mb13 25 août 1944, les FFI du colonel Fabien et les soldats de la 2ème DB encerclent les Jardins du Luxembourg pour réduire la résistance de la garnison du Sénat. Jean Boulogne, brassard FFI sur la manche et casque orné d'une Croix de Lorraine peinte en blanc, participe aux côtés des "Leclerc" à l'attaque visant …
Lire la suite

Les cloches de Saint-Germain-de-Charonne

DV1 La famille Devanz s’installe vers 1850 dans le quartier de Charonne qui sera rattaché à Paris en 1860 par Napoléon III. Les grands-pères sont artisans ébénistes rue des Haies et demeurent rue des Orteaux. Jean Devantz, son père, sa mère et ses quatre frères habitent pendant l’occupation 125, rue de Bagnolet. C’est à la …
Lire la suite

Une si longue absence

1 « Alors, de tous côtés, surgissent des blindés et des soldats en armes. L'étang de Rougemont est pris sous le feu des mitrailleuses, un char tire au canon de 88, les fuyards sont pourchassés jusque dans les granges et abattus. L'infirmerie de la râperie est attaquée et incendiée avec ses occupants, les blessés qui y …
Lire la suite

L’adjudant-chef radio Lucien Le Nan

lenan11 Lucien Le Nan est né le 8 mars 1906 à Brest (29). Marié à Odette Secq, il exerce la profession de rapporteur aux Finances et vérificateur des Douanes et demeure 47, boulevard Magenta à Paris 10ème. Mobilisé en 1939 en qualité de sergent vaguemestre à la Compagnie radiotélégraphique CMG 68 (secteur postal  84 : Tours), …
Lire la suite